Sara Brionne — Brillante ambassadrice des collections Pénélope Leprevost

 Retour aux Actualités 01 Octobre 2015
Sara Brionne

Quelques semaines la sépare désormais des championnats d’Europe Poney à Malmö (Suède) pour lesquels elle a décroché sa toute première sélection en individuel et une belle 16ème place. Désormais, Sara Brionne, compte parmi le haut du panier de l’équitation poney et entend bien poursuivre sur sa lancée (à l’heure où nous bouclons cet article, elle rentre de la TDA de Nice avec la 1ère place dans le GP Excellence…) Chez elle, on sent une indéniable détermination et une grande rigueur doublées de beaucoup de respect et d’une belle spontanéité. 14 ans seulement et, déjà, trois titres de championne de France à son actif dont le dernier en 2014 en As Poney 1 en compagnie de Pin Up des Roses. Depuis 2012, l’année de ses débuts en Grand Prix (elle a 12 ans), elle cumule pas moins de seize victoires en GP Excellence, Petit GP et vitesse. La jeune ambassadrice des collections Pénélope Leprevost revient aujourd’hui sur sa saison 2014/2015 et répond, à la suite, à quelques-unes de nos questions !

Sara Brionne obstacle

Quelques temps s’est écoulé depuis ton retour de Malmö, quel bilan tires-tu de cette première participation et, là-bas ?

"On peut dire que pour une première, le bilan est positif car j’y suis allée pour prendre de l’expérience. J’ai fait trois sans faute sur cinq parcours et mes deux parcours fautifs, m’ont beaucoup appris."

Quel est ton souvenir le plus marquant?

"Clairement, je n’oublierai jamais la victoire de Justine (Maërte qui repart avec la médaille d’or en individuelle en selle sur Shamrock du Gîte NDLA) Elle nous a tous bluffé et a été extraordinaire en ne faisant aucune erreur. Et puis, je garde en mémoire la super ambiance qu’il y avait autant avec l’équipe CSO, dressage et complet. C’était vraiment des moments inoubliables !"

Au regard de ta très bonne saison 2014/2015, quels sont tes projets et tes objectifs pour la prochaine? (ton piquet, les échéances que tu t’es fixé etc)

"L’objectif pour l’année prochaine est d’être très régulière avec mes poneys dont Quibel avec laquelle je vais essayer de gagner le maximum de tournée des as. C’est elle qui fera les concours les plus importants. J’ai également Sir Leam des dauges qui peut prendre le relais de Quibel en cas de blessure et j’ai aussi deux autres poneys qui, eux, sont à vendre : Blued Dew Drop et Qork de l’Aulne (Ci-dessous, à gauche) que je reprends pour faire les grand prix."

"A côté des poneys, j’aimerai commencer la compétition à cheval pour essayer d’être dans deux ans dans les 140/145. Je vais travailler pour être le plus vite possible compétitive en juniors mais pour cela il faudrait que je trouve des propriétaires qui me fassent confiance pour valoriser leur cheval."

A ce sujet, Sara ne manque pas de clairvoyance et sait combien la route est longue pour accéder à ce niveau. Pour ce faire, la jeune fille, actuellement en 3ème, a intégré une section Sport Etudes créé cette année par ses parents. Le matin, en cours, à Toulouse et l’après-midi à poney dans l’écurie familiale. Sara a de quoi s’occuper car plusieurs propriétaires lui font confiance pour faire progresser leurs poneys. Nous lui souhaitons la même réussite sur le circuit chevaux !

Tu es donc ambassadrice des collections Pénélope Leprevost, peux-tu nous dire ce qui t’inspires chez cette cavalière?

"En piste, beaucoup de gens me disent que je lui ressemble ! Ce n’est pas fait exprès ! C’est sûr, c’est un modèle pour moi car je sais qu’elle travaille dur pour y arriver et ça m’encourage ! Il y a aussi le lien qu’elle a avec ses chevaux que je cherche à retrouver avec les miens. J’adorerais faire un stage avec elle pour que je puisse travailler encore plus."

Parle-nous un peu de Quibel, donne-nous sa qualité et son défaut principal

"Quibel est ce qu’on appelle une vrai jument ! Elle ne supporte pas qu’on la contrarie et s’impatiente très vite sur le plat. En revanche, elle a toujours envie d’aller dans la barre et est très respectueuse. Elle déteste l’imprécision et le manque de décision !"

En piste, ton look est toujours très soigné, quelle est la chose que tu n’oublies jamais dans ta préparation, que ce soit pour ton poney ou pour toi?

"Je fais de mon mieux, je ne supporte pas que ma tenue ne soit pas en accord avec celle de mon poney ! Il faut que mes poneys soient toujours propres…"

As-tu une petite manie, un gri-gri, quelque chose que tu répètes systématiquement avant de rentrer en piste et qui te porte bonheur?

"Avant d’entrer en piste j’ai maintenant une petite phrase à moi qui me permet de ne pas oublier le plus important : Sara, pense à ton galop !"

Aux écuries, entre deux concours, as-tu un geste bien-être pour tes poneys ? Quelque chose de spéciale qui améliore leur confort, leur décontraction?

"Je pense que la chose que je ne peux pas enlever à mes poneys est le fait qu’ils soient toute la journée au pré. Grâce à ça, leur moral est toujours au top."

Parmi les plus grands terrains de concours du monde, quel est celui sur lequel tu rêverais d’engager un jour?

"J’en ai plusieurs mais Aix la chapelle est quand même extraordinaire, le terrain immense et magnifique et surtout tout ce monde qui regarde !!!"

Et ton plus beau souvenir à poney c’était quand? Et pourquoi?

"Le premier c’est ma première victoire au championnat de France en B1 avec Mona Mistral. Et bien sûr mes championnats de France 2015 avec Quibel où je finis deuxième avec un super barrage. Mais aussi avec Pin-up des Roses avec qui ça n’à pas été de tout repos mais avec laquelle je gagne mes premiers championnats de France en As poney élite excellence. Elle est désormais vendue et je suis fière de l’avoir amené jusque-là."

Enfin, Est-ce que tu as une devise? Une phrase qui te fait avancer?

"A vrai dire j’en ai deux : « Il faut toujours viser la lune car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles » Oscar Wilde Et « La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber mais de se relever à chaque chute » Confucius

Dès que j’ai une baisse de moral c’est ces deux citations qui me font me relever."

Céline, mère de Sara

Le mot de Céline, maman, groom, supporter de Sara :

Pas facile d’être seule en piste avec (souvent) pas mal de pression sur les épaules. Mais que dire de ceux et celles qui, derrière la lice, regarde les parcours ? Non moins facile donc que ce rôle de maman de cavalier/ère…. Céline en connaît un rayon puisque ces deux filles montent à poney (Cf: photo à gauche de Céline à l’entrée de piste avec Lola, la petite soeur de Sara) et évoluent en compétition. Elle nous livre son regard sur l’évolution de Sara à poney : « La progression de Sara n’était pas à proprement parlé prémédité, elle a commencé à shetland pour le fun et ce n’est qu’avec l’entrée de la ponette Mona Mistral dans nos vies et la médaille d’or dans le championnat de France de 2010 que les choses ont commencé à prendre un tournant différent. On voyait que Sara ne lâchait rien ! Après, nous avons eu la chance de tomber sur des propriétaires de poney qui ont fait confiance à Sara, jusqu’à Quibel qui lui permet d’évoluer de façon compétitive en Grand Prix. » Céline et Jean-Christophe, les parents de Sara, sont aujourd’hui bien installés près de Toulouse aux écuries de la Roucarié et chacun tient un rôle bien précis auprès de la jeune cavalière. « Le coach c’est JC, affirme Céline, moi je m’occupe de tout ce qu’il y a autour, de toute l’organisation et je groom Sara en concours » Une Team bien rodée et qui a fait ses preuves ce qui n’empêche pas Céline de montrer quelques signes de nervosité quand Sara entre en piste « Mon degré de stress dépend du poney que monte Sara ! Avec Quibel, je le suis toujours ! Mais quand j’arrive à me contrôler, je me régale en la regardant et je me félicite après ! »

Cet article vous a plû? Vous voulez en savoir plus sur Sara et suivre son actualité? Rendez-vous sur sa fan page Facebook ici: https://www.facebook.com/sara.brionneofficiel?fref=ts

Un grand merci à l’équipe de Poney As (LE site de référence de l’actu du sport poney) qui à qui nous devons une partie des jolies photos de cet article. Voici leur site: http://www.poney-as.com/

Merci également à Morgane Markellov, la photographe amateur qui a signé l’autre partie des photos et qui a déjà tout d’une grande! D’autres superbes clichés sont visibles sur sa page Facebook: https://www.facebook.com/Morgane-Markellov-Photos-763713950317132/timeline/

Et pour nous contacter: contact@penelope-store.com ou 0621327795